Pourquoi les enfants ont besoin de renouer avec la nature

Le concept de l’initiative Tous dehors pour apprendre résulte de la prise de conscience que les enfants d’aujourd’hui n’ont souvent pas l’occasion de se connecter avec la nature, ce qui autrefois faisait partie intégrante de la jeunesse. La publication du livre de Richard Louv, Last Child in the Woods: Saving Our Children from Nature-Deficit Disorder (2005), a encouragé la prise de conscience de l'importance d'une forte connexion avec la nature pour le bien-être physique, mental, émotionnel et spirituel de nos enfants.

Louv a établi le concept de “trouble déficitaire de la nature” afin de décrire les coûts humains de la distanciation par rapport à la nature, et parmi eux: la diminution de l’utilisation des sens, problèmes d’attention, et des taux plus importants de maladies physiques et émotionnelles  (Louv, 2008, p. 36). Les recherches à propos des effets du “trouble déficitaire de la nature” et des bénéfices du temps passé en nature peuvent être consultées via les liens ci-dessous.

Les raisons pour lesquelles nos enfants ont moins d’opportunités de se connecter avec la nature sont multiples et complexes. Elles incluent des vies de plus en plus structurées autant pour les enfants que pour les adultes, une diminution de la volonté de laisser nos enfants déambuler librement, et un manque d’endroits où cela est possible, la peur, une société redoutant davantage les risques et l’appel des appareils électroniques, jeux vidéo et centres commerciaux. Dans la société d’aujourd’hui, nous nous sommes distancés de la nature et de moins en moins de gens se tournent vers la nature comme source de bien-être, relaxation, inspiration, apprentissage et activité physique. Cela rend le transfert du lien avec la nature à nos enfants plus difficile. Bien sûr, cela n’est pas vrai pour tout le monde et il existe de nombreuses initiatives qui ont l’intention de renverser cette tendance. Globalement, il y a une reprise de l’intérêt et actions destinées à ce que les enfants et la jeunesse se retrouvent à nouveau dans la nature et explorent le monde naturel.

Puisque la plupart des enfants du Nouveau-Brunswick passent de nombreuses heures à l’école, notre approche consiste à encourager la communauté scolaire à donner des leçons en plein air, au-delà des murs des salles de classe, et à utiliser la nature comme outil d’apprentissage. Pour cela, nous facilitons la création d’espaces d’apprentissage en plein air et nous soutenons les professeurs dans leur effort d’enseigner leur programme scolaire existant en plein air en leur fournissant des opportunités de développement professionnel ainsi que des ressources (la plupart d’entre de celles-ci se trouvent dans notre section Ressources section).

 

L’importance pour les enfants de jouer dehors

Les enfants ont besoin de joueur dehors. Ils ont besoin d’exercice physique, d’air frais et bien plus encore. Ils ont besoin de découvrir le monde en utilisant tous leurs sens. Ils ont besoin de tester leurs habilités afin d’augmenter leur confiance. Ils ont besoin de faire fonctionner leur imagination et leur créativité. Et ils ont besoin de développer un sentiment d’appartenance, de ressentir qu’ils font partie de ce monde.

Les bénéfices de passer du temps dans la nature sont faciles à voir: il suffit de regarder les enfants courant les uns après les autres dans une prairie, les joues roses et les cheveux au vent, les enfants captivés par un escargot se déplaçant lentement sur un sentier et laissant une trace brillante, les enfants observant les papillons buvant le nectar d’une fleur ou encore observer le sourire des enfants qui viennent de passer du bon temps à faire une activité comme la marche, la natation, le ski ou le patinage.

Et, si cela ne vous suffit pas, de nombreuses recherches montrent les bénéfices pour les enfants de jouer en plein air et de passer du temps dans la nature.

 

  • Carson, Rachel. 1965. The Sense of Wonder. Harper & Row, New York. 96 p.
  • Revue de la litterature et documents d’aperçu
  • Nature Play and Learning, un partenariat entre the Natural Learning Initiative et the National Wildlife Federation.  Les lignes directrices (ci-dessous) et autres ressources sont disponibles sur le site internet.

Trouble déficitaire de la nature

Inspirez les enfants

© 2015 Conseil de Conservation du Nouveau-Brunswick

Dessin par :